Fédération d'Eure-et-Loir

Fédération d'Eure-et-Loir
Accueil > Archives

Pierre Sémard

 
 
 
 

Quelques minutes avant d'être fusillé, Pierre Sémard écrivit la lettre ci-après, adressée au Comité Central du Parti Communiste.

Chers amis,

Une occasion inespérée me permet de vous transmettre mon dernier mot, puisque dans quelques instants je serai fusillé.

J'attends la mort avec calme. Je démontrerai à mes bourreaux que les communistes savent mourir en patriotes et en révolutionnaires.

Ma dernière pensée est avec vous, camarades de lutte, avec tous les membres de notre Grand Parti, avec tous les Français patriotes, avec les héroïques combattants de l'Armée Rouge et son chef, le grand Staline. Je meurs avec la certitude de la libération de la France.

Dites à mes amis, les cheminots, que ma dernière volonté est qu'ils ne fassent rien qui puisse aider les nazistes.

Les cheminots me comprendront ; ils m'entendront ; ils agiront; j'en suis convaincu.

Adieu, chers amis, l'heure de mourir approche. Mais je sais que les nazistes, qui vont me fusiller, sont déjà vaincus et que la France saura poursuivre le grand combat.

Vivent l'Union Soviétique et ses Alliés ! Vive la France.

Pierre SÉMARD.

Biographie de Pierre Sémard par André MARTY
Membre du Comité Central
du Parti Communiste Français,
Député de Paris.

 

Pierre Sémard

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.