Fédération d'Eure-et-Loir

Fédération d'Eure-et-Loir
Accueil > Front de Gauche

Accord National Interprofessionnel du 11 janvier 2013

Tout ce qu'on ne vous a pas dit sur l'accord
 
 

Affichettes contre l'ANI

Contre l'ANI, c'est bien parti !
 

Pour lire toutes les interventions des députés du groupe GDR

voir le site

 

L’affaire Cahuzac ne doit pas faire oublier l’ANI, une des pires régressions de notre histoire sociale !

Publié le jeudi 4 avril 2013

 

Les graves affaires qui se succèdent depuis mardi, qui mettent en cause les pratiques d’une oligarchie coupée des réalités sociales, laissent dans l’ombre un événement tout aussi scandaleux.

En effet, c’est depuis ce même jour que se joue, à l’Assemblée, l’examen du projet de loi de «sécurisation de l’emploi» inspiré par l’ANI. C’est un projet de loi écrit à l’encre du MEDEF. Il contient un nombre de reculs sans précédent dans notre histoire sociale : brèche dans la sécurité sociale, accords de compétitivité-emploi qui permettent l’augmentation du temps de travail et la baisse des salaires, nouvelles procédures de plan sociaux accélérés, plans de mobilité forcée pour les salariés et donc les familles, réduction des délais de prescription pour les infractions des employeurs, entraves à la justice prud’homale, fausse taxation des contrats courts, vraie déréglementation du temps partiel…

Ce pilonnage méthodique et violent du droit du travail ne doit pas rester sous silence. Les Français doivent être informés des régressions qui se trament dans ce texte avec l’aval du Gouvernement, de la majorité, de la droite et du MEDEF.

Les députés du Front de gauche se battent pied à pied contre ce casse du siècle. Ils appellent les Françaises et les Français à se mobiliser massivement le 9 avril pour le retrait du projet de loi !

 

Des propositions utiles pour l'emploi

Accord National Interprofessionnel du 11 janvier 2013

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
 

Pour lire toutes les interventions

des sénateurs du Front de Gauche

voir le site

 

74 députés de gauche ont refusé de voter le texte de l'ANI

Lire la déclaration de P. Laurent

Pierre Laurent Par Pierre Laurent

Texte de l’appel :

Un ANI qui nous veut du mal !

L’ANI du 11 janvier 2013 passé au crible des juristes

Tout ce qu’on ne vous a pas dit sur l’accord sur la sécurité de l’emploi